L’assurance moto saisonnière constitue une offre d’assurance proposée par quelques compagnies d’assurances et dédiée aux motards ne roulant pas toute l’année. Grâce à cette formule, vous pouvez suspendre, pendant une période de temps déterminée, une partie des garanties de votre contrat. La souscription à une telle formule d’assurance est bien possible. Toutefois, il faut savoir comment s’y prendre. Voici comment souscrire à une assurance moto saisonnière.

Prendre en compte quelques critères

Pour souscrire à une assurance moto saisonnière, il est important de prendre en compte quelques points. Le premier aspect important à considérer concerne les différents types de formules associées à ce contrat dit hivernage. Généralement, ce sont les mêmes formules qu’avec une assurance moto classique. Il s’agit de :

  • la formule tous risques,
  • la formule au tiers,
  • la formule intermédiaire.

Selon vos besoins, vous devrez choisir la formule la plus adaptée avant de penser à la souscription. Vous devrez également considérer votre niveau d’activité avec votre moto durant les beaux jours. Également, le coût de l’assurance aura son importance dans votre démarche. Ce paramètre dépendra aussi de votre niveau d’activité avec votre moto durant l’année ainsi que son format neuf ou d’occasion. Pour souscrire à une assurance moto saisonnière, il faut connaître le niveau de risque de votre profil en tant que « petit rouleur » ou « rouleur à la belle saison », etc.

Savoir à qui s’adresser pour souscrire à une assurance moto saisonnière

Pour souscrire à une assurance moto saisonnière, il faut bien savoir vers qui vous tourner. En principe, vous pouvez trouver une assurance moto saisonnière chez la plupart des assureurs sur le marché. Vous pourrez trouver chez certains, des formules spécifiques, alors que d’autres offrent uniquement des suspensions temporaires. Il faudra donc considérer la rigidité du timing pour la mise en œuvre de la suspension saisonnière. C’est principalement cela qui va faire la différence entre les diverses compagnies d’assurances. Certaines de ces compagnies sont assez conciliantes tandis que d’autres vous imposeront des dates et des périodes bien déterminées.

Avant de souscrire à une assurance moto saisonnière, prenez le temps de vous renseigner. Il est important de savoir également que même si votre moto est stationnée au garage, elle doit bénéficier de l’assurance responsabilité civile. Dans le processus de votre souscription à une assurance moto saisonnière, il sera déterminant de procéder à une comparaison en ligne des diverses offres sur le marché. Solliciter les services et conseils d’un courtier en assurance peut aussi vous être bénéfique avant toute souscription.

Comprendre les avantages à souscrire une assurance moto saisonnière

En souscrivant à une assurance moto saisonnière, les motards qui ne conduisent qu’à l’été ou à l’automne peuvent ainsi réaliser d’importantes économies. Grâce à cette formule d’assurance, vous ne paierez que les garanties de votre contrat relatif à la conduite aux périodes durant laquelle votre moto n’est pas en circulation.

Pour profiter d’une formule d’assurance moto hivernage, vous avez alors deux choix : souscrire un contrat d’assurance chez un assureur ou négocier une suspension temporaire de quelques-unes de vos garanties. Le type de contrat obtenu sera déterminant notamment dans la possibilité de choisir les périodes de suspension d’une partie de vos garanties. Chacune de ces deux options rassemble des avantages non négligeables qui dépendent de vos besoins.