Après l’achat de votre cigarette électronique, la prochaine étape est de parvenir à en faire bon usage pour offrir de meilleures saveurs à vos papilles. Avant, il importe de réussir les premiers réglages dont la température de la vapote. En suivant ces différents conseils, vous parviendrez à régler la température de votre ecig pour que le liquide au contact du clearomiseur produise de la vapeur.

À quelle température faut-il vapoter ?

Le fonctionnement d’une cigarette électronique implique des réglages au niveau de plusieurs modes, dont le contrôle de la température de la vape. Pour bénéficier du plaisir de vapoter, vous devez rester dans les marges de température requise et tenir compte de ces différents critères.

Le choix de la résistance

La résistance de votre cigarette électronique influence énormément sur la température que vous pouvez choisir pour un vapotage. Il est donc important de bien sélectionner sa résistance. Le niveau de température auquel peut accéder le vapoteur dépend du matériau ayant servi à la fabrication du fil résistif. Généralement, les résistances recommandées sont le kanthal, le mesh ou le titane. De même, la valeur de la résistance de votre cigarette doit se situer entre 1 et 2,5 ohms pour satisfaire vos besoins en nicotine.

Quelle température faut-il choisir ?

La température de la vape varie en fonction du matériel utilisé. De façon générale, sa valeur ne doit être ni en dessous de 150 °C ni en dessus de 300 °C. Cette marge est recommandée par les confectionneurs de cigarettes électroniques.

Pourquoi le contrôle concernant la température est-il utile ?

La plupart des derniers modèles de cigarettes électroniques box présents sur le marché nous proposent un mode de contrôle de la température plutôt simple. Ce mod permet l’ajustement de la température au niveau de la vape selon les besoins et les attentes du client. Mieux, il rend l’expérience de vapotage plus agréable.

Comment fonctionne le contrôle de la température d’une cigarette électronique ?

Le contrôle de la température est disponible dans presque tous les modèles de cigarette électronique y compris les modèles box comme l’istick Power. Pour en bénéficier, l’utilisation des matériaux adéquats demeure importante.

Choix du matériel

Si le matériau utilisé pour votre résistance est adapté au mode de contrôle de la température, cela sera notifié au niveau de son corps. Prenez donc soin de bien choisir le mod correspondant sur votre cigarette électronique. Veillez également à disposer d’une bonne batterie ou un accu pour obtenir le niveau de puissance désiré.

Étalonnage

Pour changer de résistance, le mod exigera en premier lieu une confirmation de la modification afin de valider la nouvelle valeur de la résistance. Cette opération doit se faire à température environnante pour éviter de fausser les réglages. La valeur mesurée doit prendre en compte le niveau de puissance :

  • 20 à 35 Watts pour 0,5 à 1 Ohm ;
  • 9 à 15 watts pour 1 à 1,5 Ohm ;
  • 20 à 60 Watts pour 0,3 à 0,5 Ohm.

En dessous de 10 Watts, choisissez toujours une valeur supérieure à 1,5 Ohm. Notez aussi que la plupart des résistances sont conçues de sorte à fonctionner à une tension comprise entre 3,7 et 4,2 Volts.

Limite des températures

La limite de la température d’une vapoteuse est généralement dans l’intervalle 100 à 315 °C. Cependant, nous recommandons 230 °C au premier réglage. Vous pourrez ensuite le perfectionner progressivement pour obtenir une bonne vapeur lors de la transformation des liquides dans votre atomiseur, clearomiseur.

Puissance autorisée

Indiquer une puissance maximale est une possibilité offerte par certains mods pour régler la température. Dans ces cas, vous pourrez opter pour une chauffe soit rapide soit douce selon vos préférences pour la vapeur et la saveur.